L’Open Source a été défini en 1986 par Richard Stallman et la Free Software Foundation de la façon suivante : « Premièrement, la liberté de copier un programme et de le redistribuer à vos voisins pour qu'ils puissent ainsi l'utiliser aussi bien que vous. Deuxièmement, la liberté de modifier un programme, que vous puissiez le contrôler plutôt qu'il ne vous contrôle ; pour cela, le code doit vous être accessible ». Cette définition s’est rapidement appuyée sur un système de licences qui ont encadré son utilisation.

L’Open Source s’est répandu rapidement depuis le monde de l’enseignement et de la recherche jusqu’à celui des entreprises. Trente ans plus tard, ce mouvement initialement libertaire, a beaucoup évolué en se professionnalisant, et est devenu l’un des concepts qui sont au cœur de la transformation numérique des entreprises. Cette alliance entre la transformation numérique et l’Open Source se fonde sur ses qualités intrinsèques, telles que l’indépendance technologique, la collaboration ou l’adaptabilité.

Devenu un levier crucial de la stratégie informatique des entreprises françaises, l’Open Source est passé du statut d’outil tactique à celui de plateforme stratégique. Sa présence est devenue de plus en plus systématique dans le SI, dopée notamment par le développement du Cloud. La priorité donnée à la sécurité des systèmes numériques est un atout supplémentaire jouant en faveur de l’utilisation de l’Open Source. Mais ce dernier reste un modèle et un ensemble de technologies vastes, complexes et en constante évolution, qui nécessitent le plus souvent l’aide de prestataires externes cruciaux pour la réussite des projets.

CXP Group analyse depuis de nombreuses années le marché français de l’Open Source et a souhaité sonder les pratiques des entreprises françaises. Nous espérons que cette enquête, riche d’enseignements, vous apportera des pistes de réflexion et vous permettra de gérer plus efficacement l’Open Source au sein de vos projets.
La transformation numérique se fera avec l’Open Source ou ne se fera pas !

Ce livre blanc a été réalisé en partenariat avec Thales

Cliquez ici pour télécharger gratuitement le livre blanc