Les 10 concepts qui feront buzzer l'IT en 2019

2019 sera l’année où l’on se pose les questions fondamentales. Au sens propre, d'ailleurs : quelles sont les fondations nécessaires pour mettre en œuvre de façon pérenne les programmes de transformation numérique ? Le monde du numérique évolue très vite, les entreprises ont réagi en ordre dispersé et continuent encore aujourd’hui de lancer de multiples initiatives pour offrir des services innovants à leurs clients comme à leurs partenaires ou collaborateurs.  Mais il devient crucial maintenant de s’attaquer au socle qui permettra de lancer ces initiatives de façon plus rapide et mieux structurée. C’est l’objet des 10 tendances que nous anticipons pour 2019 (cf. ilustration ci-dessous).

Il s'agit là de sujets qui peuvent paraître divers au premier abord, mais la majorité d'entre eux pourrait se regrouper au sein de deux "méta-tendances" fortes : la nécessité d'adopter une architecture favorisant l'innovation et l'opportunité d'y injecter de l'intelligence.

La notion d'architecture revient en force, dans une optique de réconciliation de l'IT traditionnelle et de la nouvelle IT : il s'agit de repenser le socle du système d'information, de façon à pouvoir intégrer au fur et à mesure les nouvelles technologies, tout en assurant la cohabitation avec des systèmes aux tempos différents. PAC a défini un framework, la Business Innovation Architecture, qui prend aussi bien en compte la modernisation des processus back-end que la transformation parfois rapide des aspects front-end. Cette architecture assure un accès simplifié à la donnée, au travers d'une plateforme qui rassemble virtuellement l'ensemble des bases de données et autres datalakes présents dans l'entreprise mais aussi toutes les sources de données exposées par les partenaires.
Ouverte, cette architecture permet de s'intégrer avec les partenaires de son écosystème, de façon à offrir des solutions complètes, intégrant des services de fournisseurs tiers, dans le contexte du client. Bien évidemment, cette ouverture s'étend au Cloud, public et privé. La prise en compte de cette architecture hybride (sur site et multi-Cloud) permet notamment de tirer parti des offres de développement simplifié, par assemblage de micro-services et accès à une multitude de services au travers d'API.

La notion d'intelligence a été explorée en 2018 et s'affirmera en 2019 comme un chantier incontournable. Ou plutôt plusieurs chantiers, en commençant par davantage de data science pour exploiter - enfin - les données, avec un apport bienvenu de l'intelligence artificielle pour automatiser au maximum le travail de préparation et d'analyse des jeux de données et ainsi pallier, en partie, la pénurie d'experts sur le marché. L'IA arrive aussi à maturité lorsqu'il s'agit de renouveler l'expérience utilisateur, qu'il s'agisse des clients ou bien des collaborateurs, notamment grâce à des assistants conversationnels qui apprennent à s'éloigner des scripts et à alimenter eux-mêmes les bases de connaissances. L'automatisation, aussi, revient sur le devant de la scène grâce à l'IA, qui vient corriger un défaut majeur des solutions d'automatisation : la mise à jour jusqu'alors manuelle de leurs règles métier. Appliqué aux processus métier, le RPA (robotics process automation) donne une nouvelle vie aux solutions de BPM. Appliqué à l'IT, le RPA est en train de bouleverser le monde de l'exploitation, les gains obtenus grâce à l'automatisation s'avérant plus élevés que les bénéfices de l'offshore. Et encore, il ne s'agit que des premiers stades de l'automatisation ; à terme, les capacités d'autocorrection apportées par l'IA changeront encore les règles du jeu.